Association active dans l’éducation permanente, oeuvrant à l’insertion par le logement et soutenue en tant qu’initiative santé

Service d’information juridique agréé de première ligne

Rubriques associées à ce contenu

Nos brochures

Les actions de
L'atelier des droits sociaux Asbl
sont soutenues par
Actiris,
la Fédération Wallonie-Bruxelles,
la Région de Bruxelles-Capitale et
la Commission communautaire française.

L'aide sociale

Lien vers une présentation du service aide sociale et des matières juridiques traitées par celui-ci.

Le droit du bail

Lien vers une présentation du service droit du bail et des matières juridiques traitées par celui-ci.

L'emploi/sécurité sociale

Lien vers une présentation du service emploi/sécurité sociale et des matières juridiques traitées par celui-ci.

Pourquoi nous défendons une sécurité sociale forte même si c’est à contre-courant de ce qu’on nous dit actuellement

Aujourd’hui, quand on parle de sécurité sociale, on parle avant tout de coûts, de budgets, de dépenses (surtout), de recettes (un peu moins), de déficit (toujours), de trou, de gouffre (de plus en plus), … Bref, on parle d’argent. Qui plus est, on parle d’argent dépensé, englouti, engouffré, voire même… gaspillé ?

À suivre les discours relayés par de nombreux médias, on pourrait croire que la sécurité sociale, c’est l’ennemi numéro un à abattre, celui qui fait que les finances de notre pays sont au plus mal et qu’elles le seront bien plus encore dans les années à venir si l’on n’arrête pas là cette machine à dépenser de l’argent dont on aurait perdu le contrôle.

Mais que se cache-t-il réellement derrière ce qu’on nous présente comme un « gouffre » financier ? Quelle est cette sécurité sociale qui consume les deniers publics au point qu’elle irait jusqu’à nuire à la collectivité tellement elle lui coûte ?

Et pourquoi, dans ce cas, nous obstinons-nous à la défendre à « tout prix » ?

Bonne lecture !

 

Edition : Décembre 2019
Référence : T28